Antonin Alloggio

Né en France d’un père exilé argentin et d’une mère bretonne, Antonin vit et travaille aujourd’hui à Rennes. Après une enfance à la campagne dans le pays du Coglais, il se rend à Rennes pour suivre un cursus à l’Université Rennes 2. Il fait ses armes en s’investissant dans des associations étudiantes de création audiovisuelle et coordonne notamment une émission hebdomadaire pour TV Rennes 35. En 2011, son parcours universitaire est sanctionné par l’obtention d’un master recherche en études cinématographiques dans le cadre duquel il écrit sur la question de l’interactivité et les relations multimédias entre cinéma et jeu vidéo.

Depuis 2011, Antonin Alloggio est réalisateur et développe son travail autour et à partir du documentaire. Que ce soit dans les projets de commande ou dans les projets en collaboration, il s’attache à développer une même écriture documentaire que dans ses projets plus personnels. En 2010, il créé, avec Joël Martins Da Silva, la série documentaire originale « Avec les anciens ! », pour laquelle ils invitent les retraités à tourner eux-mêmes leurs premiers films. Ces réalisations empruntent une démarche de cinéma-direct où chacun est à la fois devant et derrière la caméra. En 2012, un film plus personnel, « La vereda de enfrente (Le trottoir d’en face) », film de voyage et portraits croisés d’exilés et leurs enfants entre France et Argentine, réflexion sur l’identité. En 2013, il co-réalise « Il était une foi » auprès des pèlerins du trobreiz. En 2014, il créé un environnement vidéo grâce aux outils du VJing en lien avec un groupe de musiciens et de danseurs : l’image comme moyen d’éclairer la scène de spectacle, « Cuadros de una exposición » de Manuel Cedrón. Avec « Coglais 1968-2015 », il réalise aux côtés des habitants un portrait de territoire à partir d’un premier film réalisé en pellicule 16mm en 1968. S’ensuit un travail de recherche qui conduit à une édition DVD des deux films. En 2017 au musée de Bretagne, Antonin créé TRAIN-TRAINS.

S’ajoutent également bon nombre de films de commande et toute une série de clips musicaux qui sont autant d’exercices de perpétuelle recherche.